Les problèmes de bien-être au travail sont de plus en plus fréquents ! En France par exemple, près d’une personne sur sept souffre de problèmes de santé mentale au travail. C’est un chiffre effrayant. Cependant, cela n’est pas surprenant.

Après tout, la plupart des gens passent la majeure partie de leur vie éveillée au travail. Un stress élevé, de longues heures de travail, des objectifs difficiles, beaucoup de temps passé devant l’ordinateur, des collègues et des clients difficiles, des soucis financiers et un mauvais équilibre entre vie professionnelle et vie privée peuvent tous avoir des conséquences physiques et mentales.

Il est impératif que le bien-être du personnel soit pris au sérieux. Après tout, tout le monde est gagnant lorsque le personnel est heureux et engagé, que le moral est bon et que la satisfaction professionnelle est assurée. En conséquence, la productivité s’accroît, les ventes augmentent et les congés de maladie sont réduits au minimum.

Comment les salariés peuvent-ils y parvenir ?

Voici 6 étapes simples qui améliorent avec succès la santé et le bien-être sur le lieu de travail.

1. Pratiquer de bons soins de santé complets

Mieux vaut prévenir que guérir lorsqu’il s’agit de maintenir le bien-être. En fait, n’attendez pas qu’un problème survienne ! Des mesures peuvent être prises pour éviter que des problèmes ne surviennent. Souvent, cela signifie qu’il faut se tenir au courant des principes de base scientifiquement prouvés, simples et préservant la santé :

Bien manger, s’hydrater, faire de l’exercice régulièrement, dormir suffisamment, avoir une bonne vie sociale et éviter les drogues et l’alcool.

Cela peut sembler trop simpliste. Cependant, lorsque la vie devient trop intense, il est trop facile de ne plus faire certains de ces gestes essentiels pour se soigner. Les intégrer dans une routine quotidienne permettra de prévenir et d’atténuer les problèmes liés au bien-être.

2. Faire une pause

Le travail peut parfois sembler écrasant. Il y a tout simplement trop de choses à faire et pas assez de temps pour le faire. Souvent, il s’agit de rattraper constamment le temps perdu pour garder le contrôle de la situation. Il peut sembler implacable et frénétique et carrément impossible à maintenir !

Faire des pauses peut sembler être un luxe impossible. Après tout, elles ne sont pas propices à la réalisation de tout ce travail et le fait de ne pas s’arrêter ne profite à personne. C’est une recette pour l’épuisement professionnel.

Parfois, il faut une bonne dose d’autodiscipline ! Même la plus courte pause peut faire toute la différence. Éloignez-vous de l’ordinateur, sortez de votre salle de réunion ou du cadre de travail et allez prendre l’air. Raccrochez le téléphone et faites quelque chose de personnellement gratifiant, comme lire un livre, prendre une collation saine, s’asseoir au soleil et, en général, prendre une pause ! Ces activités amélioreront certainement la santé et le bien-être au travail.

3. Maintenir un équilibre positif entre vie professionnelle et vie privée

Il est vital d’avoir une vie en dehors du travail. Bien sûr, les heures supplémentaires peuvent être nécessaires de temps en temps. Dans la mesure du possible, éteignez l’ordinateur et essayez de quitter le bureau à une heure raisonnable.

Essayez aussi d’organiser des activités amusantes le soir et le week-end ! Inscrivez-vous à un club social, à une équipe sportive, à un cours de yoga ou à toute autre activité qui vous intéresse. Retrouvez vos amis et votre famille et, si vous le pouvez, réservez des vacances ou un court séjour. L’apprentissage de nouveaux passe-temps est également un excellent moyen de réduire le stress et les tensions.

Ces activités donneront à la vie un sens, un but et un bonheur plus grands à faire avancer dans la semaine de travail.

4. Communiquer

La communication des besoins de bien-être au travail est d’une réelle importance. Malheureusement, elle semble souvent difficile à réaliser. Les gens peuvent hésiter à se « plaindre » de leurs besoins en matière de bien-être. Ils peuvent craindre d’en parler à leur employeur, avoir honte du besoin de soutien et/ou être incertains des répercussions potentielles.

Cependant, la communication de tout problème physique ou mental est essentielle pour recevoir de l’aide. Tous les employeurs ont la responsabilité de veiller au bien-être de leur personnel. Mais pour ce faire, ils doivent connaître la situation. Une séance individuelle avec un supérieur hiérarchique peut faire une différence positive significative.

De même, encourager ces conversations contribue à créer une atmosphère d’ouverture et de tolérance sur le lieu de travail. Avec le temps, cela permet de cultiver une culture d’entreprise d’acceptation et d’ouverture.

5. Utiliser le soutien des employés

Il arrive que les gens ne soient pas prêts à avoir une discussion aussi ouverte. Si c’est le cas, le fonctionnement des régimes d’aide aux salariés peut être une excellente alternative. Par exemple, de nombreux employeurs proposent des programmes d’aide aux employés gratuits. Il s’agit de services de conseil confidentiels par téléphone, disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an.

Les programmes d’aide aux employés fournissent un soutien professionnel pour tout problème que quelqu’un pourrait rencontrer. (Les problèmes peuvent être d’ordre familial, personnel ou professionnel) La personne à l’autre bout du fil écoute et offre une orientation en fonction des besoins. Elle peut également indiquer ou orienter les personnes vers des services particuliers au cours du processus.

Si rien de ce genre n’est en place, les organisations doivent alors réfléchir sérieusement à leur mise en place. Ils peuvent fournir une ligne de vie vitale à toute personne qui en a besoin. Il est également primordial d’améliorer la santé et le bien-être général sur le lieu de travail.

6. Pratiquer la pleine conscience

L’attention est une conscience du moment présent qui ne porte pas de jugement. C’est une forme de méditation qui est devenue de plus en plus populaire ces dernières années. D’innombrables personnes la pratiquent maintenant chaque jour pour soutenir toutes sortes de luttes physiques et mentales. Parmi ses nombreux bienfaits connus, il est scientifiquement prouvé que la pleine conscience aide à soulager la douleur, à réduire le stress et à apaiser l’anxiété.

En se concentrant sur une expérience sensorielle, telle que la respiration, l’attention est amenée fermement dans l’instant présent. Les inquiétudes et les préoccupations sont mises de côté lorsque les gens s’ancrent dans la réalité du moment.

Pratiquer la pleine conscience pendant 10 minutes chaque jour, ou au milieu d’une situation difficile, peut faire une grande différence pour le bien-être général.

Le récap du bien-être au travail :

  • Pratiquer de bons soins de santé complets
  • Faire une pause
  • Maintenir un équilibre positif entre vie professionnelle et vie privée
  • Communiquer
  • Utiliser le soutien des employés
  • Pratiquer la pleine conscience

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici