Savoir gérer un projet SIRH est le petit point qui fait toute la différence.Zoom sur les méthodologies qui font la différence avec la concurrence.

La gestion d’un projet SIRH est d’une importance capitale pour le bon fonctionnement d’une structure. Mais, les mêmes causes ne produisent-elles pas les mêmes effets, selon un adage répandu ? Alors, pourquoi toutes les structures qui gèrent des projets SIRH n’ont pas le même résultat ? Peut-être parce que la différence réside au niveau de la méthodologie et du plan de gestion mis en place.

Que le projet soit national ou international, voici les méthodologies de gestion de projet SIRH qui marchent à tous les coups.

Méthodologie de gestion d’un projet SIRH national

Pour mener à bien un projet SIRH, il convient d’adopter la méthode conseillée par Jean Rostand. Il s’agit de la méthode agile qui préconise de passer immédiatement à l’action pour la mise en place du projet, plutôt que de perdre un temps fou à collecter les données.

Le but ici est de limiter les pertes de temps, en mettant la priorité sur les actions faciles à réaliser et riches en plus-value. Ainsi, au fur et à mesure que des actions sont menées, chaque structure acquiert de l’expérience et améliore ses actions tout en évoluant.

C’est pour valider ce concept qu’il déclare qu’, « attendre d’en savoir assez pour agir c’est se condamner à l’inaction ». Alors, pour plus de succès, il faut prendre les devants sur tous les projets et passer immédiatement à l’action. Cela permet d’apprendre en évoluant.

Pour que cette méthode apporte plus de succès, il est recommandé d’être plus objectif en définissant des modules constitués de courtes tâches qui ont des buts précis. Après chaque module, le travail doit être contrôlé pour évaluer son efficacité. Ainsi on évite des égarements en cours d’exercice.

Technique de gestion d’un projet SIRH à l’international

Généralement dans ce type de projet, les équipes à gérer sont plus nombreuses et dispersées dans plusieurs zones. Il faut donc au préalable mettre en place des outils de gestion de projet et de communication fiables. Cela permet d’effectuer un travail collaboratif, d’avoir un meilleur suivi et de prendre plus facilement les décisions.

Tout comme dans la méthode agile, il faut créer des modules contenant de courtes tâches, que chaque participant doit réaliser.

Ici, il est également profitable d’élaborer un plan d’évolution et de bâtir des équipes de professionnels qu’ils soient en interne ou pas. Le but est de privilégier la qualité. Dès lors, on peut faire appel à des freelances et experts dans un domaine précis.

Plan de réalisation d’un projet SIRH à succès

Avant de s’engager dans la gestion d’un projet SIRH, il convient de mettre en place un plan solide et objectif. Cela permet de ne pas faire de navigation à vue et de savoir après chaque action si l’évolution se concrétise.

Que le projet SIRH soit national ou international, ce plan est valable. Il convient de :

  • Définir les contours du projet à réaliser : pour cela, il faut effectuer toutes les mises à jour d’un point de vue légal et établir un cahier des charges qui définit brièvement les axes et le périmètre du projet.
  • Constituer une bonne équipe : il s’agit de recruter des collaborateurs et un responsable SIRH avec qui mener à bien le projet.
  • Optimiser chaque équipe pour plus de résultats : ici, le but est de les rendre autonomes en formant et en nommant des chefs d’équipes qui se chargent de gérer chaque département pour plus d’efficacité.

Les rouages d’une bonne gestion de projet SIRH désormais connus, il ne reste qu’à appliquer ces méthodologies, selon les cas et constater les résultats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici